Services e-santé transfrontaliers

 

Le Luxembourg est parmi les états membres européens à offrir les premiers services électroniques de santé transfrontaliers : l’échange transfrontalier électronique d’un résumé patient et d’une prescription électronique. Ils contribuent à des soins de santé plus sûrs et au-delà des frontières. Découvrez plus ci-après.

Les avantages des services de santé électroniques transfrontaliers pour vous  

Grâce aux services MaSanté@UE, votre résumé patient contenant vos informations de santé essentielles pourra être partagé avec le professionnel de santé que vous consultez lors de votre séjour à l’étranger. Cela permet à celui-ci de prévoir des soins adaptés au mieux à votre état de santé.

De même, vous serez en mesure de récupérer un médicament auprès d’une pharmacie basée dans un autre pays européen grâce au transfert électronique d’une prescription digitale rédigée dans votre pays d’affiliation.

Etant donné que les deux types de documents échangés sont fournis dans la langue du pays visité et dans celle de votre pays d’affiliation, cela enlève des barrières linguistiques potentielles entre le patient et le professionnel de santé.

Les services MaSanté@UE contribuent ainsi à une meilleure prise en charge, et facilitent la continuité des soins sûrs et de qualité au-delà des frontières. 

D’ici 2022, ils seront graduellement déployés au sein des 22 pays européens suivants : la Finlande, l’Estonie, la République Tchèque, le Luxembourg, le Portugal, la Croatie, le Malte, le Chypre, la Grèce, la Belgique, la Suède, l’Autriche, l’Italie, la Hongrie, l’Irlande, la Pologne, l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Slovénie, la Lituanie, et les Pays-Bas.
 

Les services de santé mis à disposition par l’Agence eSanté

Depuis fin juin 2019, l’Agence eSanté opère le premier cas d’usage de l’échange transfrontalier : la possibilité pour un médecin luxembourgeois de recevoir le résumé patient d’un citoyen étranger qui doit se faire soigner par lui.

Au lancement de ce service, un médecin pouvait demander le transfert électronique du résumé patient pour des patients originaires de la République tchèque, puis aussi pour ceux venant de Malte, et prochainement également pour des patients d’origine portugaise.
 

Deux cas d’usage supplémentaires seront opérationnels prochainement:
  • l’envoi du résumé patient d’un assuré luxembourgeois au médecin qu’il consulte à l’étranger – ce service sera disponible au courant du 2ème semestre de 2020 ;
  • l’envoi d’une e-prescription – prescrite par un médecin luxembourgeois – à une pharmacie dans un autre pays européen : ce service est prévu d’être mis en opération au courant de 2021.
     
Comment bénéficier de ce service ?

Avant qu’un médecin étranger ne puisse accéder à vos données :

  • vous devez avoir donné votre consentement explicite à l’échange électronique transfrontalier de vos données de santé. Si vous êtes un assuré luxembourgeois, vous pouvez enregistrer votre accord au sein de votre Dossier de Soins Partagé (DSP).
  • le médecin doit vous informer de vos droits – il le fera en s’appuyant sur l’avis d'information au patient (patient information notice) mis à sa disposition par son autorité nationale compétente.