Accueil  >  Agence eSanté  >  À propos de l'Agence  >  Qui sommes-nous

Qui sommes-nous

  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte
  • Envoyer à un ami

Notre histoire

Notre histoire

Octobre 2006

Le gouvernement luxembourgeois lance le plan d'action eSanté, à l'origine de la création de l'Agence eSanté.

En effet, les premiers projets mis en place dans le cadre de ce programme eSanté ont démontré que les professionnels de santé avaient besoin d’une plateforme qui leur permettrait d’échanger et de partager des données électroniques de santé.

Septembre 2010

Le Conseil de gouvernement décide de créer une Agence nationale chargée de la mise en place de cette plateforme de partage et d’échange de données de santé.

17 décembre 2010

La loi du 17 décembre 2010 portant réforme du système de santé confère une base légale à l’Agence eSanté par le biais des articles 60ter et 60quater.

25 octobre 2011

Naissance de l'Agence eSanté : les acteurs du système de santé se sont mis d’accord sur la création du groupement d’intérêt économique (G.I.E.) «Agence eSanté - Agence nationale des informations partagées dans le domaine de la santé».

Mars à Septembre 2012

Premiers recrutements qui rendent l'Agence opérationnelle avec une équipe comptant 5 personnes.

Aujourd'hui

La gestion de l’Agence eSanté est assurée par une équipe dynamique et pluridisciplinaire composée de 18 personnes, dirigée par Monsieur Hervé Barge.

Nos missions

Missions

Suivant les dispositions de l’article 60ter et 60quater du Code de la Sécurité Sociale le rôle principal qui incombe à l’Agence eSanté est d’assurer une meilleure utilisation des informations dans le secteur de la santé et le secteur médico-social afin d’assurer une meilleure prise en charge coordonnée du patient.

Elle est appelée à réaliser ceci à travers la mise en place


L’interopérabilité dans les services médicaux ou de soins est la capacité de deux ou plusieurs acteurs à échanger et comprendre les informations de santé de la même façon. Elle est donc l’élément clé pour garantir la continuité des soins et assurer que l’information médicale d’un patient soit univoque, cohérente et compréhensible durant tout le processus de la prise en charge du patient.

Nos membres

Tel que prévu par l’article 60ter de la loi du 17 décembre 2010, «La fonction d’Agence [eSanté] est confiée à un Groupement d’Intérêt Economique (G.I.E.), regroupant l’Etat, la Caisse Nationale de Santé et le Centre Commun de la Sécurité Sociale, ainsi que des organismes représentatifs des prestataires des soins et des associations représentant l’intérêt des patients. [...] »

Le GIE Agence eSanté regroupe actuellement les membres suivants :

Ministère

L'Etat, à travers le Ministère de la Santé et le Ministère de la Sécurité Sociale

CNS

La Caisse Nationale de Santé

CCSS

Le Centre Commun de la Sécurité Sociale

AMMD

L'Association des Médecins et Médecins Dentistes

FHL

La Fédération des Hôpitaux Luxembourgeois

Pharma

Le Syndicat des Pharmaciens

FLLAM

La Fédération Luxembourgeoise des Laboratoires d’Analyses Médicales

COPAS

La Fédération COPAS

Patientevertriedung

La Patientevertriedung

Notre gouvernance

Gouvernance

Le modèle de gouvernance adopté par le G.I.E. Agence eSanté regroupe au niveau de l’Assemblée générale et du Conseil de gérance les acteurs de santé concernés, tant du domaine public et privé que du domaine des prestataires de soins, ou encore de la représentation des intérêts des patients.

Son Conseil de Gérance est composé de 15 personnes, à savoir :

Président : Monsieur Paul Schmit

Membres :

  • Monsieur Marc Mertens – gérant représentant l’Etat
  • Madame Linda Schumacher - gérant représentant l’Etat
  • Monsieur Claude Bizjak - gérant représentant la Caisse Nationale de Santé
  • Monsieur Nicolas Kremer – gérant représentant la Caisse Nationale de Santé
  • Monsieur Carlos Pereira – gérant représentant la Caisse Nationale de Santé
  • Monsieur Claude Seywert - gérant représentant le Centre Commun de la Sécurité Sociale
  • Dr. Alain Schmit – gérant représentant l’Association des Médecins et Médecins-Dentistes
  • Dr. Guillaume Steichen – gérant représentant l’Association des Médecins et Médecins-Dentistes
  • Monsieur Christian Oberlé – gérant représentant la Fédération des Hôpitaux Luxembourgeois
  • Monsieur Christophe Nardin – gérant représentant la Fédération des Hôpitaux Luxembourgeois
  • Monsieur René Pizzaferri – gérant représentant la Patientevertriedung
  • Madame Danielle Becker-Bauer - gérant représentant le Syndicat des Pharmaciens
  • Madame Netty Klein - gérant représentant la Fédération COPAS
  • Monsieur Udo Margraff - gérant représentant la Fédération Luxembourgeoise des Laboratoires d'Analyses Médicales

 

Une gouvernance plus élargie est prévue au niveau de son Assemblée Générale dans laquelle siège un représentant de chaque membre du G.I.E. Agence eSanté

La gestion journalière est assurée par une équipe dynamique et pluridisciplinaire dirigée par Monsieur Hervé Barge.

Notre équipe

Notre équipe dynamique et pluridisciplinaire, actuellement composée de 18 personnes, est dirigée par Monsieur Hervé Barge. Elle est le reflet de l’importance de l’enjeu technologique, professionnel et culturel du projet national ambitieux qu’elle est en train de réaliser, par la diversité des profils (médecin, soignant, informaticien, juriste, gestionnaire de projets, administratif...) et la mixité d’origine de ses membres (luxembourgeoise, portugaise, française, allemande, belge, rwandaise).

Notre Agence est organisée comme suit :

Equipe de l'Agence eSanté

Partenariats

Retrouvez nos partenaires et leus systèmes compatibles

Cliquez ici pour accéder à la liste des établissements de santé et logiciels de cabinet de ville déjà connectés à la plateforme eSanté.

A travers ses missions, l’Agence vise à :

  • faciliter et améliorer la prévention, le diagnostic, le traitement et le suivi médical;
  • contribuer à améliorer la qualité et la sécurité des soins de santé au profit du patient;
  • améliorer la gestion des services de santé et le pilotage national du système de santé, notamment à travers une meilleure disponibilité de données standardisées ;
  • aider à maîtriser l'évolution des dépenses de santé, notamment en aidant à limiter les examens et analyses redondants.

Top